Arbre de judée : Nos meilleurs conseils pour le planter !

L’arbre de Judée est une plante d’extérieur qui attire par ses fleurs spectaculaires. Il a la particularité de fleurir directement sur le tronc en parfaite harmonie avec le feuillage.

Qu’appelle-t-on arbre de judée ? 

L’arbre de Judée est un arbuste originaire d’Europe et d’Asie mineure. Il appartient à la famille des fabacées. Comme ses branches, son tronc est tordu et de couleur sombre. C’est un petit arbre d’une hauteur maximale de 10 m, aux branches étalées. Les branches sont en zigzag et les jeunes pousses sont d’un violet foncé.

Ses feuilles caduques sont bleu-vert à jaune et en forme de cœur. L’arbre de Judée est très populaire en raison de ses fleurs odorantes. Au début du printemps, il porte des gousses fines, plates, rougeâtres et couvertes de fleurs roses. Ces fleurs durent jusqu’en été, ce qui rend votre jardin plus coloré dès le mois d’avril.

Cet arbuste est également apprécié pour sa longévité, pouvant atteindre 100 ans s’il est bien entretenu. Les bourgeons des feuilles sont souvent utilisés en phytothérapie pour soulager les problèmes de circulation sanguine. L’écorce et les racines sont utilisées en décoction pour traiter les nausées, la dysenterie et la coqueluche.

Les différentes variétés à planter

Généralement planté comme plante ornementale, c’est un arbre facile à cultiver et, comme d’autres légumineuses, il s’adapte facilement à l’épuisement du sol en fournissant lui-même l’azote nécessaire.

Il résiste au froid pendant la saison des gelées et croît rapidement les premières années. Cette plante est facile à entretenir et produit de longues gousses, elle est donc souvent cultivée pour lutter contre les psylles. Pour le transformer en buisson, il peut être taillé après la fin de la saison de floraison.

Plusieurs variétés sont disponibles, certaines avec des gousses disgracieuses. Dans ce cas, la plantation de Silicastrum sterilis est une alternative. C’est un arbre plus commun avec un tronc tordu, sans production de gousses et avec des fleurs attrayantes.

Arbre sensible au froid, le cercis chinensis est souvent de taille moyenne. C’est un arbre très admiré en raison de la couleur de ses fleurs. Ses fleurs violettes ajoutent une belle couleur au jardin. Une parfaite harmonie de décoration et de charme. Des fleurs uniques et attrayantes pour les amoureux de la nature.

Le cercis canadensis est une autre variété d’arbre de judée, un arbre élégant aux feuilles panachées et aux fleurs blanches ou violettes, que l’on trouve en Amérique du Sud.

Comment reconnaître un arbre de judée ?

Arbuste moins de 6 m de haut, les branches de l’arbre de judée sont tordues et semblent en zigzag.

Il présente des feuilles caduques, à nervation palmée sur toute leur surface, arrondies et cordées à la base.

Ses fleurs apparaissent avant que commence la feuillaison. Les fleurs sont portées directement sur le tronc ou les branches. Le petit étendard central est recouvert par deux autres pétales et la carène se forme bien au-delà des autres pétales, formant une jolie grappe rose vif.

Les fruits sont serrés dans de longues gousses, glabres et de couleur rougeâtre. Lorsqu’elles sont mûres, elles sèchent en brun et restent sur l’arbre jusqu’au printemps suivant.

Arbre de judée : nos conseils pour le planter

Quand planter un arbre de judée ?

Il convient de planter l’arbre de judée en automne et en hiver, de novembre à mars, lorsqu’il n’y a pas de gelées, pour permettre aux racines de se développer en profondeur et de résister à la sécheresse estivale. En revanche, les arbres vendus en conteneurs peuvent être plantés toute l’année. Cependant, si les hivers sont rigoureux, le printemps est un bon choix, surtout pour les espèces de Silicastrum.

Où le planter ?

Cet arbre à feuilles persistantes est particulièrement sensible aux propriétés du sol. Il préfère les sols calcaires et n’aime pas les sols acides.

Lors de la plantation, il est préférable de choisir un sol riche et profond. Les premières années, les jeunes arbres de Judée sont assez fragiles. Il faut donc veiller à :

  • Évitez l’exposition aux vents forts ;
  • Placez-la dans un endroit ensoleillé ;
  • Arrosez régulièrement la première année et protégez les racines avec du paillis.

Comment planter un arbre de judée ?

Pour planter un arbre de judée, creusez un trou d’au moins trois fois la taille du conteneur. Trempez l’arbre avant de le planter. Il faut planter un piquet solide pour que l’arbre reste debout et soit stable. Ajoutez la bonne quantité de gravier et d’argile. Utilisez un engrais à base d’humus pour rendre le sol encore plus riche.

Le fait de recouvrir le sol de terre pour former une gouttière facilite l’arrosage. Enfin, protégez les jeunes plants avec du paillis.

L’arbre de judée est-il difficile à entretenir ?

Entretien

Un entretien spécial n’est nécessaire que pendant les premières années de la saison de croissance, comme mentionné ci-dessus. S’ils sont placés au bon endroit, les arbustes ne nécessitent pas de traitement particulier pour leur entretien.

Ces arbres sont particulièrement sensibles aux parasites. A la fin de l’hiver, il suffit d’enlever les branches et les feuilles mortes pour assurer une forte floraison au printemps.

Pendant la croissance des branches, ajoutez de l’engrais organique ou du compost. Les engrais granulés sont les meilleurs.

Cet arbre est remarquable en raison de sa floraison spectaculaire. Sa belle qualité ornementale attirera les amoureux de la nature.

Période de taille ?

L’élagage des ronces des juifs est possible, mais rarement nécessaire. Il doit être taillé après la floraison pour réduire la ramification et l’équilibre.

La propagation se fait par semis. Les graines germent facilement. Les jeunes plants doivent être transplantés avant le premier gel pour préserver les racines. La meilleure façon de prendre un bon départ est d’acheter des plantes en conteneur.

Maladies courantes et conseils 

La maladie est reconnaissable aux pustules orange sur l’écorce des bois morts. Coupez les branches malades jusqu’au bois sain, brûlez les déchets et pulvérisez un fongicide de type bouillie bordelaise.

Les taches noires sur les feuilles causées par l’anthracnose et la septoriose peuvent également être traitées par pulvérisation après que les feuilles infectées aient été enlevées. Les psylles et la cochenille à bouclier sont de petits insectes piqueurs qui rendent les feuilles collantes et couvertes de fumagine. Si l’infestation est importante, appliquer de l’huile minérale à la fin de l’hiver pour éliminer la forme hivernante, ou appliquer du pyrèthre pendant la saison.

Profitez de la présence d’arbres de Judée et créez un verger à proximité. Les racines de ces arbres abritent également des insectes du genre Anthochoris, qui se nourrissent de cloportes sur les pommiers, poiriers et oliviers.

Comment réaliser une bouture d’un arbre de judée ?

Sa bouture se réalise au niveau des branches semi-dures pendant les mois d’août. Pour ce faire :

  • Prélevez une greffe d’environ 10 cm de diamètre juste en dessous du nœud, à l’aide d’une scie ;
  • Placez les deux extrémités du greffon dans la coupe ;
  • Placez dans un vase avec un substrat spécial pour les boutures, idéalement dans un environnement favorable comme une serre ;
  • Rempotez après l’apparition des premières racines.

Les plantes greffées ne fleurissent qu’après plusieurs années. Il faut donc faire preuve de patience.

Quel est le prix d’un arbre de judée ?

Les prix d’un arbre de Judée varient d’un magasin à l’autre. Le prix proposé dépend de la taille et de la forme de la plante au moment de l’achat. Pour se faire une idée du prix du marché, voici quelques exemples :

  • Un arbre en forme de tige en pot de 50 litres coûte environ 300 euros ;
  • Pour un arbuste en forme de cépée en pot de 50 litres, le prix est d’environ 400 euros ;
  • Pour un arbuste dans un pot de 250 cm, le prix moyen est de 600 euros.

Pour vous faire une idée précise, rendez-vous directement dans le magasin et choisissez en fonction de votre budget.

Article récent